Triple C

Facebook et son influence sur nos vies

Facebook est partout. La stratégie est claire : créer un internet à eux où nous serons uniquement enfermés dans des services appartenant à Facebook. Vous voulez discuter ? WhatsApp et Messenger c’est Facebook. Partager une photo ? Instagram c’est Facebook.

Facebook travaille sur l’intelligence artificielle et proposera rapidement des robots pour que les marques puissent répondre à leurs clients automatiquement. Facebook propose aux marques des partenariats avec des grands créateurs de contenu vidéo. Ainsi pour une vidéo Facebook on peut faire appel à Vice ou Funny or Die pour qu’ils réalisent un clip particulièrement pertinent pour la plate-forme.

Facebook veut permettre à certaines populations d’avoir accès à internet ce qui lui a valu quelques soucis en Inde récemment parce que l’internet de Facebook ce n’est pas tout à fait internet

Des tonnes d’articles ont prédit que la plate forme allait mourir, qu’elle était has been et que les gens en avaient assez. En fait, elle n’a jamais été aussi puissante qu’aujourd’hui. Les jeunes y vont toujours autant voire plus. Les mères de famille y sont en masse et utilisent le service à fond. Recode nous en donne une belle lecture dans cet article et ce tableau qui montrent l’utilisation des réseaux sociaux des 18/34 ans.

screen-shot-2016-03-30-at-9-12-44-am

Vous voyez Facebook ? Tout en haut à droite ? Preque 100% des 18-34 sont sur Facebook et y passent en moyenne plus de 17h par mois. Impressionnant non ?  Et Instagram est plutôt bien placé aussi… L’éco système Facebook est une partie non négligeable de notre vie numérique et ce n’est manifestement pas prêt de changer avec les Instant Articles et leur déclinaison en widget WordPress. Facebook veut centraliser internet et est en train de réussir son pari.

Et les marques aujourd’hui ont bien compris cette tendance. Facebook leur a bien expliqué que la plate-forme est désormais un média incontournable pour leurs opérations de publicité. Le discours est simple : « Pourquoi aller faire des pubs sur la télé quand vous pouvez avoir une pub en pré-roll sur une vidéo Facebook ? Regardez là, par exemple jusqu’à 800 000 personnes étaient connectés en direct pour voir une pastèque exploser« 

Facebook se positionne de moins en moins comme une plate-forme de discussions entre les marques et ses clients. Evidemment, les marques pourront toujours avoir de la portée « organique » sur leurs publications mais celle-ci se réduit à peau de chagrin et il y’a fort à parier qu’elle réduira encore. En revanche ils continueront de se positionner comme un grand média avec en plus des données sur les utilisateurs bien plus précises que nulle part ailleurs. On ne vous montre que ce que vous êtes susceptibles de déjà aimer ! En résumé, le pari est toujours gagnant pour eux. Vous investissez pour obtenir une communauté qui ne recevra que très peu vos actualités. Donc vous réinvestissez ensuite pour les leur montrer.

Les internautes de leur côté auront non seulement de la publicité personnalisée mais aussi uniquement le contenu qui les intéresse. Partout, sur tous leurs appareils, et tout le temps. On demandera à Messenger il nous enverra une adresse grâce aux IA. On cherchera dans le graph les restaus préférés de ses copains pour y aller aussi. Tout ça est déjà là en fait il ne reste qu’à le perfectionner.

Les marques ont donc tout intérêt à y mettre le paquet dès maintenant pour être sûr de ne pas disparaitre complètement de l’internet de Facebook.

 

 

Rédiger une réponse