Triple C

Oui, le réchauffement climatique c’est pas une blague

15 000 scientifiques issus de 184 pays lancent encore un cri d’appel : notre Terre va mal. Il est urgent de s’en occuper.

Jean Jouzel lui aussi, nous redisait la semaine dernière en interview que le réchauffement climatique était une réalité et avait des conséquences loin d’être anodines.

C’était à l’occasion du lancement du Plan Climat Air Énergie Territorial de l’Agglomération de Paris Saclay (*).  Jean Jouzel, éminent climatologue : Prix Vetlesen 2012 et Directeur de recherche émérite au CEA, rappelait le lien entre les activités humaines et le réchauffement climatique.

Ce sont principalement nos émissions de gaz à effet de serre, les émissions de gaz carbonique (quand nous utilisons du pétrole, du gaz, du charbon, ou du bois) et les émissions de méthane et de protoxyde d’azote qui font monter les températures.

Qu’il s’agisse d’acidification des océans, d’élévation du niveau de la mer, ou de plus grande fréquence des extrêmes climatiques (plus de de sécheresses et des cyclones plus intenses) : les conséquences sont bel et bien là. C’est factuel, c’est constaté, c’est prouvé scientifiquement.

« Si rien n’est fait d’ici la fin du siècle, le niveau de la mer augmentera d’un mètre ! »

Les enjeux sont écologiques mais ils touchent aussi à la santé, à la sécurité alimentaire, aux ressources en eau potable, et aux migrations climatiques. Au final, le réchauffement climatique exacerbe tous les autres problèmes …

 

(*) 27 communes, 300 000 habitants, 2 prix Nobel, 4 médailles Fields

 

 

Rédiger une réponse