Triple C

Amélie se présente à vous…

Amélie a un parcours très riche ! Elle vient des lettres, elle a fait une classe préparatoire, la fac de philo, et des études de communication à l’iscom de Montpellier.  Beaucoup de théâtre, elle est comédienne professionnelle, et co-fonde une ONG qui soutient les orphelins en Roumanie, entre autres …

Amélie, comment es-tu arrivée chez Triple C, pourquoi ?

Je suis arrivée en tant que rédactrice Web pour un client historique qui est NBC. L’évolution de nos métiers étant très rapide, je suis devenue intervieweuse assez vite puis responsable éditoriale.

Est-ce que tu peux dire concrètement ce que tu fais chez Triple C ?

A l’agence je suis chef de projet senior et responsable éditoriale. Ça veut dire que je pilote avec Éloi certains dossiers, je participe à la création de la ligne éditoriale des sites que nous lançons, j’en suis garante par la suite. J’interviens également dans nos dispositifs d’événements augmentés en tant qu’intervieweuse, je scénarise des vidéos d’entreprise ou des reportages, je donne des cours de prise de parole en public … J’ai plusieurs casquettes !

Triple C, ça veut dire quoi pour toi ?

Triple C pour moi c’est un écosystème de personnes et de valeurs dans lesquelles je me retrouve. Quand à  la légende des 3C je vous laisse l’imaginer par vous même …

Quels sont tes projets ?

Je travaille actuellement sur les négociations qui précédent le sommet de la cop21 à paris en décembre pour notre client le Secours Catholique. Création d’un blog ,  écriture d’articles, community management sur Twitter,  veille éveillée, le programme est passionnant et les enjeux de taille ce qui ne manque pas de me motiver.

Quelle est ta meilleure anecdote avec Triple C ?

Sans trop dévoiler les coulisses, les anecdotes sont trop nombreuses pour que j’en choisisse une en particulier.  Il y a bien eu la naissance de la fille d’Éloi la nuit précédant un événement majeur pour nous, le Forum Changer d’Ère, qui a légèrement modifié notre plan d’action sur cette journée marathonienne !  Le mail de 5h du matin annonçant l’absence d’Éloi restera gravé longtemps dans ma mémoire et je nous félicite encore qu’il n’y ait eu à cette journée que d’heureux dénouements.

Plus que des anecdotes,  c’est l’ambiance au quotidien qui vaut le détour par Triple C. Chaque journée apporte son lot de singularités. Coup de sang sylvanesque sur le passage d’une loi jugée liberticide pour les internautes, diatribe à  l’appui, entre deux lignes de code … Management par l’humour et syndrome de Tourette intempestif dans le bureau d’à côté, souvent résolu par la diffusion d’un morceau précis du groupe ACDC … Puis silence productif sans transition aucune, généralement rompu au bout d’un long temps, par une proposition caféinée. … chez Triple C, les singularités sont vives et vivantes !

En dehors de Triple C, où peut-on te trouver, qu’est-ce que tu aimes faire/voir … ?

On peut me retrouver en train d’improviser, de chanter, de peindre, de voyager. … entre la mer et la campagne

Un petit mot pour la fin ?

Pourvu que ça dure comme dirait Gaston 😉

Étiquettes :
2 Commentaires
  • Marc on 28 novembre 2011

    Bienvenue dans cette agence fort sympathique!

Rédiger une réponse