Jeremy Rifkin, cet annonceur de révolution

imgJeremy-Rifkin31

Les rendez-vous du futur n’ont pas fini de nous surprendre, de nous épater et de nous ouvrir de vrais grands nouveaux horizons ! Pour ce 12 eme épisode, nous avons eu l’honneur de rencontrer celui qui depuis 20 ans développe une vision globale de notre avenir, Jeremy Rifkin.

Auteur d’une vingtaine d’essais, l’homme est conseiller politique auprès de nombreux chefs d’État. Personnage influent s’il en est, Jeremy Rifkin a eu la gentillesse de venir nous exposer durant presque une heure sa vision de la situation mondiale actuelle et ses perspectives pour le siècle à venir. Et le résultat nous laisse sans voix. Bref résumé pour ceux qui n’auraient pas le courage de se plonger dans La Troisième Révolution industrielle – Comment le pouvoir latéral va transformer l’énergie, l’économie et le monde.

 

Chaleur Atlanta

Photo thermique d'Atlanta, la température est de 26°C, mais certaines surfaces atteignent 47,8°C!

 

Jeremy Rifkin annonçait déjà en 1995 la fin du travail tel que nous le connaissons, temps plein, structures hiérarchisées verticalement, relation décisionnaire/exécutant reproduite à l’infini.

D’après lui, la Troisième Révolution Industrielle est enclenchée et nous n’avons pas d’autre option viable que de la mener à son terme. Il s’agit de changer de paradigme économique, de renouveler totalement nos modes de vies, de penser et d’agir. Pourquoi ? Parce que depuis le début de l’histoire de l’humanité, c’est la 1ère fois que nous devons faire face à l’éventualité de notre propre extinction.

Ça fait froid dans le dos, mais c’est vrai. Et Jeremy Rifkin a un plan en 5 piliers
pour nous éviter de disparaître.

1. L’Union Européenne s’est engagée à atteindre 20% d’énergie renouvelable dans sa production globale d’ici 2020.

2. La collecte de ces énergies : plutôt que d’installer toutes les éoliennes en Irlande et tous les panneaux solaires dans le sud de l’Espagne, transformons tous nos bâtiments d’habitation, de loisir, de travail, en « usine carburant », chacune capable de collecter, stocker et consommer les énergies issues du vent, du soleil, de l’eau et de la terre.

3. Le stockage de ces énergies : l’Europe a voté pour un système à base d’hydrogène, un gaz capable de transporter d’autres énergies.

4. La mise en réseau: il faut créer l’internet de l’énergie, un grid, un réseau intelligent qui met en relation tous les utilisateurs et leur permet de gérer leur production et leur stock d’énergie, comme ils gèrent leurs médias en partage sur internet.

5. Le transport : en 2 mots, voitures électriques. Avec en bonus, des bornes de chargement dans tous les parkings, qui connectent le véhicule au grid et permettent à son propriétaire de gérer sa production d’énergie.

Autant vous dire qu’on a de quoi s’occuper dans les 20 prochaines années !

Ce que Jeremy Rifkin nous propose est une véritable re-répartition des énergies et un transfert de pouvoir. Car si les gens, les citoyens, les personnes comme vous et moi ont le pouvoir d’être autonome énergétiquement, c’est qu’elles ne dépendent plus d’un pouvoir énergétique central. Et la démocratisation de l’énergie a des conséquences politiques colossales. C’est une nouvelle ère, celle du pouvoir latéralisé, d’une hiérarchie horizontale qui équivaut à une collaboration de centaines voire de milliers d’individus, celle d’un capitalisme distribué, réparti.

S’il nous faut absolument quitter une mentalité ancrée dans la 2nde Révolution Industrielle et estampillée 20ème siècle, sommes-nous prêts à porter haut l’étendard de cette 3ème Révolution énergétique, à plonger sans nous retourner dans le 21ème siècle et à préparer nos enfants à penser différemment?

Espérons-le, car nous avons une révolution à faire, un aujourd’hui à regarder en face et un demain à inventer ensemble. Alors on y va?

 

 

A propos de l’ auteur

Rédactrice en tous genres, enfin presque, quoique non pas tout à fait, c’est-à-dire rédactrice oui, soyons clairs là-dessus, mais en tous genres, je m’avance. Cela dit rédactrice en genres divers, ça heurte. Alors qu’en tous genres, bon. Mais ce n’est pas tout à fait exact.

Trackbacks for this post

  1. E-nauguration de notre salon littéraire | Triple C

Laissez un commentaire

Powered by WordPress | Deadline Theme : An AWESEM design